Actualité Sabella D10 : La nacelle arrive à Brest

La construction des éléments

L’assemblage à Brest

Le baptême

La mise à l’eau devant Ouessant

La nacelle arrive à Brest

Le chantier s’accélère 

3 jours de trajet en convoi exceptionnel
C’est le temps qu’aura mis la nacelle pour parvenir sur le port de Brest.

La nacelle est partie d’Angers le lundi 16 mars au petit matin. Escortée par deux camionnettes et deux motards elle aura mis 3 jours pour arriver au bord de mer, en traversant le Maine et Loire, la Mayenne et toute la Bretagne d’Est en Ouest.

Ce périple ne se sera pas déroulé sans péripétie. Après avoir été bloqué avant la traversée d’un pont à Laval, le convoi a dû passer la nuit à l’entrée de Brest le mercredi soir pour des raisons d’horaires de circulation. Ce n’est que le lendemain à 9h que le convoi  a pu reprendre sa route, provoquant quelques ralentissements sur le pont de l’Iroise.

Finalement la nacelle est bien arrivée sur le chantier d’assemblage de l’hydrolienne Sabella D10 à Brest le jeudi 19 mars dans la matinée, suscitant une pointe d’émotion chez l’équipe chargée de son développement.

Quelle est l’utilité de cette nacelle ?
Plus de 90 tonnes, 8 mètres de long et 4 mètres de diamètre, cette impressionnante pièce est le cœur de la machine.

La nacelle constitue le générateur d’électricité. C’est l’équivalent d’un immense moteur électrique, qui en tournant au gré des marées génère de l’énergie à l’instar d’une dynamo.
Dans cette nacelle se trouvent également les appareils permettant de rendre l’énergie générée exploitable par le réseau électrique.

Que va-t-il se passer dans les jours à venir ?
Lors de sa mise à l’eau l’hydrolienne sera raccordée au réseau électrique à l’aide d’un câble divisé en deux parties. La première longue de 200 mètres est connectée directement à l’hydrolienne. La seconde de 1.8 km sera posée au fond de la mer et rejoindra la plage de Porz Ar Lan à Ouessant.

Ce dispositif permet de ne pas avoir à gérer un câble de 2 km lors de la mise à l’eau de la machine.
Dans la semaine, la première partie sera raccordée à l’hydrolienne. C’est un point très sensible dans la réussite du projet, la connectique sous-marine étant quelque chose de complexe. 

D’autres étapes sont prévues dans les semaines à venir 

  • La création de supports sur l’embase pour les futurs outils de mesures (caméras, hydrophone, appareils de mesure du courant de l’eau…)

  • L’embase et le corps de l’hydrolienne seront peints en jaune, couleur emblématique de l’offshore, tandis que les pales et le bulbe avant (les parties dynamiques) seront, elles, peintes en bleu.

  • Dans les trois semaines à venir, les bulbes constituant les extrémités de la nacelle ainsi que les pales de l’hydrolienne seront livrés et montés, puis la nacelle sera mise en place sur l’embase. La machine aura alors son aspect final.

chaine youtube
SOMMAIRE

Suivez l'hydrolienne Sabella D10
Informations pratiques
SABELLA SAS
11, rue Félix Le Dantec
29000 QUIMPER, FRANCE
Tél. : 02 98 10 12 35
E-mail : contact@sabella.bzh
site web : http://www.sabella.bzh